TREK HUAYHUASH EN 8 JOURS

par MorganeChrlr
84 vues
Magnifique vue sur la cordillère Huayhuash avec une rivière

UNE DES PLUS BELLES RANDONNÉES AU PÉROU

Vous cherchez à faire une des plus belles randonnées au Pérou ? Cet article est fait pour vous ! Découvrez le trek Huayhuash en 8 jours. Même si le trek Ausangate est également une belle randonnée au Pérou, j’ai trouvé que celle-ci était tout aussi magnifique ! Des vues incroyables sur la Cordillère Huayhuash. Rien que pour ses sommets enneigés et ses lacs de différentes couleurs, vaut vraiment le coup ! Vous en garderez un très bon souvenir, j’en suis sûre !

Pour faire le trek Huayhuash, il est possible de le faire en autonomie ou avec une agence. Etant une randonnée au Pérou connu pour être difficile, si vous n’avez pas l’habitude des treks de plusieurs jours et de l’altitude, je vous conseille de partir avec une agence, ou au moins une personne expérimentée. Personnellement, ayant eu le mal des montagnes au Pérou et en Bolivie, j’ai préféré partir avec une agence. Je l’ai donc fait en collaboration avec Huayhuash Adventures.

QUEL ÉQUIPEMENT PRENDRE POUR LE TREK HUAYHUASH ?

Si vous partez avec Huayhuash Adventures, vous pouvez avoir un sac supplémentaire que les mules porteront tout le long du trek.

Voici une proposition de liste d’équipement pour le trek Huayhuash :

  • Des sous-vêtements pour 8 jours
  • Un pantalon de randonnée
  • Un legging chaud à mettre en dessous du pantalon de randonnée
  • Des t-shirts pour 8 jours (si vous avez des t-shirts en laine mérinos, pas obligé de prendre 8 t-shirts)
  • Un t-shirt pour le soir et la nuit
  • Un pull chaud pour les soirées et les matinées fraîches
  • Une polaire en plus du pull, car il fait vraiment froid la nuit
  • Une veste chaude pour les débuts et fins de journée
  • Une veste imperméable pour la pluie et le vent
  • Une paire de chaussure de randonnée
  • Une paire de chaussure pour le soir et la nuit
  • Un sac à dos pour pouvoir mettre vos affaires de la journée dedans. Les matinées sont fraîches, mais au soleil cela se réchauffe vite. Donc prévoyez quand même assez grand pour mettre vos différentes couches dans le sac.
  • Un petit sac que vous pouvez laisser pour les mules.
  • Crème solaire
  • Casquette
  • Lunette de soleil
  • Une paire de gants
  • Un bonnet
  • Un tour de cou
  • Des bâtons de randonnée
  • Un sac de couchage pour les températures froides (l’agence peut vous en louer un). D’ailleurs, si vous avez tout le matériel de camping, vous pouvez négocier le prix avec eux si vous les emmener.
  • Vos affaires de toilettes
  • Des lingettes nettoyantes
  • Une gourde filtrante
  • Votre trousse d’urgence kit premier soin / médicaments
  • Un rouleau de papier toilette (voire deux selon votre consommation)
  • De l’argent de poche
  • Votre passeport
  • Câbles pour recharger vos appareils
  • Une batterie portative

Avec tout ce matériel, vous avez la base de l’équipement qu’il vous faut pour faire le trek Huayhuash en 8 jours. Bien évidemment à ajuster selon vos besoins et envies. Mais ne vous surchargez pas avec des choses inutiles, le sac supplémentaire est limité à un poids raisonnable.

PROGRAMME DÉTAILLÉ DU TREK HUAYHUASH EN 8 JOURS

JOUR 1 : 8 km - 495 m de dénivelé positif - 400 m de dénivelé négatif

De Huaraz à Camping Janca en passant par le sommet Cacananpunta

C’est parti pour 8 jours de trek ! La voiture vient me chercher vers 4h du matin devant mon hébergement à Huaraz. Je rencontre les autres personnes du groupe dans le mini-van. Nous sommes au total un groupe de 5 personnes. Nous continuons tous la sieste jusqu’au premier arrêt dans le village de Chiquián. C’est ici que nous faisons plus ample connaissance en prenant un petit-déjeuner (non compris dans le tour, prévoir 15 PEN*). C’est également ici que vous pouvez faire vos derniers achats si vous n’avez pas eu le temps de tout faire la veille.

Nous repartons en voiture sur des petites routes de montagne pour arriver au départ vers 10h. Ici, le guide nous donne notre ticket à toujours avoir sur nous pendant le trek, car ils vérifient ce ticket le dernier jour. Après avoir fait nos sacs et pris les affaires que nous souhaitons avec nous, c’est parti pour le premier jour du trek Huayhuash. Le départ se fait à partir de l’ancien camping Matacancha situé à 4 230 m d’altitude, que plus personne n’utilise aujourd’hui à cause du trafic. Le début commence de façon sportive avec le plus gros dénivelé de la journée pendant environ 1h30 avant d’atteindre le sommet Cacananpunta à 4 700 m. Nous avons de très belles vues sur la vallée pendant cette montée qui nous met en jambe pour le trek Huayhuash. La vue en haut est magnifique ! Une vallée verdoyante avec une lagune orangée, marron, c’est super beau ! Je n’avais jamais vu une lagune avec une telle couleur auparavant ! Nous profitons de la vue tout en mangeant notre déjeuner préparé par notre guide.

Ensuite, nous redescendons tranquillement jusqu’à notre premier campement. Le début de la descente est assez raide, mais le reste est quasi-plat. Un truc qui m’a surprise pendant le trek Huayhuash, c’est que contrairement au trek Salkantay ou Ausangate, il y avait peu d’alpagas dans la nature, mais surtout des vaches. Nous en avons croisé quelques-unes pendant notre randonnée. A un moment donné, nous apercevons enfin les premiers sommets enneigés de la Cordillère Huyahuash ! C’est magnifique ! C’est tellement impressionnant de voir ces sommets enneigés mélangés à des glaciers qui tiennent sur les rochers de la montagne. Nous arrivons au camping Janca situé en face de cette immense montagne ! Une de mes vues préférées de la journée ! Le camping est super mignon, avec une petite rivière qui passe au milieu, la vue extraordinaire sur la montagne, surtout pendant le coucher de soleil ! Nous arrivons là aux alentours de 15h, le camping est déjà installé par la personne qui gère les mules. Le guide nous offre un snack pendant que nous nous reposons de cette première journée. Certains du groupe partent faire un tour à un lac pas très loin. Mais lorsqu’ils sont revenus, ils avaient l’air de dire que ça ne valait pas forcément la peine. Honnêtement, la vue depuis le camping est tellement incroyable que, personnellement, je suis restée là, éblouie. Tellement hâte de voir la suite de ce trek Huayhuash ! Après un bon dîner préparé par le guide, nous partons nous coucher pour notre première nuit fraîche à 4 320 m d’altitude. Si vous souhaitez visualiser la randonnée de la journée, cliquez ici.

JOUR 2 : 13 km - 600 m de dénivelé positif et négatif

Du camping Janca au camping Carhuacocha en passant par le sommet Carhuac

Réveil matinal à 6h pour ranger toutes nos affaires et ensuite prendre notre petit-déjeuner. Nous le faisons dans ce sens tous les matins afin que les guides puissent remballer tout ensemble et que les mules partent un peu après nous. Nous partons vers 7h15, avec des températures assez fraîches. La vue sur les montagnes est super belle ! Nous commençons par une montée pendant 2h30 jusqu’au point de vue à 4 900 m au sommet Carhuac. La montée ne se passe pas super bien pour moi car j’ai le mal des montagnes. Heureusement, cette fois-ci ce n’était pas une migraine comme en Bolivie, mais plutôt une envie de vomir. Le guide a été de très bons conseils pour que je puisse finir cette montée qui me paraît interminable. Une fois là-haut, l’effort est récompensé par la magnifique vue que nous avons sur les montagnes de la cordillère Huayhuash, Yerupajá et Jirishanca. Après quelques minutes de pauses, nous continuons notre chemin pour manger notre snack au bord de la Laguna Alcaycocha. Certains courageux se baignent dedans. L’eau est vraiment froide haha.

Nous continuons notre chemin jusqu’au moment où le guide nous demande si nous préférons descendre de suite au camping ou aller à un autre point de vue qui rallonge le chemin. Nous décidons tous d’aller au point de vue. Et aucun regret, car elle fait partie des super belles vues du trek Huayhuash. Une vue panoramique sur la cordillère Huayhuash avec plusieurs lagunes de différentes couleurs au pied des montagnes, et des glaciers. C’est magnifique ! J’ai pas les mots pour décrire la beauté de cet endroit. Cette randonnée au Pérou s’annonce mythique ! Le guide regarde si nous descendons directement d’ici ou si nous faisons un détour. Après quelques minutes de concertation, nous décidons de faire demi-tour pour descendre sur un chemin moins glissant et moins vertigineux. Nous passons tranquillement à côté des vaches sur tout le chemin avant d’arriver sur une autre vue qui donne un beau point de vue sur les montagnes et la Laguna Carhuacocha. Nous continuons notre chemin jusqu’au camping situé à côté de cette lagune, le camping Carhuacocha.

Nous mangeons vers 14h15 au soleil. Ce n’était pas une grosse journée, mais assez pour qu’on le sente dans le corps et notre énergie. L’après-midi est assez libre. En fin de journée, nous partons un peu plus loin au bord du lac pour être face aux montagnes, et avoir le reflet miroir du lac avec les montagnes ! Les couleurs sur les sommets sont vraiment belles. Nous avons encore un beau coucher de soleil. Après un dîner bien chaud, nous allons nous coucher pour une nuit à 4 180 m d’altitude. Pour visualiser la randonnée du deuxième jour, cliquez ici.

JOUR 3 : 15 km - 780 m de dénivelé positif - 450 m de dénivelé négatif

De Carhuacocha au camping Huayhuash en passant par le Mirador Tres Lagunas

Comme le deuxième jour, les guides nous réveillent vers 6h pour que nous rangions nos affaires et prenions le petit-déjeuner à 6h30. Nous partons le plus vite possible pour éviter tous les groupes vers 7h du matin. Malheureusement des groupes étaient partis également avant nous donc nous nous sommes retrouvés entouré par de nombreuses personnes pendant la journée. Nous longeons la Laguna Carhuacocha qui nous offre un très bel effet miroir ce matin. Nous continuons le chemin en nous retrouvant dans une vallée entourée de sommets autour de nous. Je me suis vraiment sentie petite à ce moment-là en longeant la cordillère Huayhuash. Sur tout le chemin, nous entendons et voyons de nombreuses chutes de glacier provenant des sommets enneigés et de leurs glaciers. C’est très impressionnant à voir et à entendre ! Ça reste aussi impressionnant que les chutes de morceau du glacier au Perito Moreno. Au bout d’1h45 de marche, nous posons nos sacs pour aller voir un point de vue qui est à 5 minutes de marches. Nous découvrons une super belle vue sur le lac vert Gangrajanca ! Nous pouvons voir les sommets juste devant nous avec leurs glaciers et les cascades d’eau. La couleur de l’eau m’a vraiment impressionnée, je n’avais jamais vu ça auparavant, ni même au trek Ausangate.

Ensuite, la partie la plus dure de la journée nous attend. Nous continuons de marcher sur une montée avec un fort dénivelé. Le chemin est étroit et il y a du monde. Le sentier est exposé au vide, pour mon vertige ça allait, mais tout dépend du niveau de chacun. Le dénivelé est assez dur, mais comme d’habitude, la vue me fait oublier l’effort. Celle-ci fait partie de mon top 3 des vues préférées du trek Huayhuash, Mirador de los tres lagunas. La vue sur les trois lagunes de différentes couleurs se succédant, au pied de la cordillère Huayhuash, c’est vraiment incroyable ! Les photos montrent bien la beauté de l’endroit ! Je pensais que nous avions fait la grosse montée de la journée, mais surprise… Nous ne sommes pas encore au sommet que nous devons traverser ! Il reste encore de la montée pour arriver au sommet Siula, situé à environ 4 800 m d’altitude. La vue sur la cordillère est également très belle là-haut. Mais toute la montée aura été quand même assez physique, surtout les derniers mètres avant le sommet. Nous prenons une pause déjeuner à cet endroit avant de repartir tranquillement.

Après une quarantaine de minutes, nous redescendons tranquillement vers le prochain camping pendant 2h. Nous passons à côté d’un sommet coloré qui me fait penser à la montagne des 7 couleurs. Pendant la descente, regardez derrière vous et sur votre droite, il y a de supers vues sur les montagnes et ses sommets enneigés. La randonnée de ce troisième jour n’est pas facile, mais tout le long elle a des vues magnifiques ! C’est une des plus belles journées du trek Huayhuash.

Nous arrivons devant un petit marchand de boissons, un peu au milieu de nulle part, mais utile si vous voulez prendre quelque chose, puis nous arrivons au camping Huayhuash. La vue depuis ce camping est moins impressionnante que les jours précédents, mais c’est une grande plaine entourée par une petite rivière où certaines personnes se baignent. Nous nous reposons un peu après cette belle journée. Quelques heures plus tard, nous partageons le dîner dans la tente dédiée pour cet usage, et allons nous coucher pour une nuit beaucoup plus fraîche que les autres car le camping est situé à 4 350 m d’altitude. Si vous souhaitez visualiser la randonnée de ce jour, cliquez ici.

JOUR 4 : 12,5 km - 850 m de dénivelé positif - 500 m de dénivelé négatif

Du camping Huayhuash au camping Elefante en passant par le col du Trapecio

Comme d’habitude, réveil à 6h du matin. La fatigue commence à se faire ressentir, surtout que la nuit a été froide. Mais c’est parti pour le quatrième jour du trek Huayhuash, motivé car le guide nous a dit que ça serait aussi une belle journée. Nous partons vers 7h sur une partie assez simple. Jusqu’à ce que les choses sérieuses commencent, car nous entamons une montée assez raide. Les jambes sont plus lourdes, cette montée paraît sans fin. Surtout qu’il nous fait passer par un chemin pas facile pour avoir de meilleure vue. Le chemin est glissant par moment, sans bâtons, cela rajoute de la difficulté à la montée en altitude. Nous montons à côté du sommet Trapecio qui est assez impressionnant à voir aussi proche de nous. L’effort est plus intense que les autres jours car nous atteignons le sommet le plus haut de tout le trek, 5 130 m d’altitude. Vers 10h30, nous arrivons enfin au col du Trapecio, la vue fait partie de mes tops 3 du trek Huayhuash ! En montant, nous ne voyons pas forcément la vue sur les montagnes, mais d’un coup, une vue complètement dégagée sur les sommets enneigés et les glaciers s’offre à nous. C’est la première fois que je peux voir aussi distinctement des crevasses dans les glaciers en dehors de la Patagonie. C’est vraiment magnifique ! Une vue à couper le souffle ! C’est là que je réalise que c’est une des plus belles randonnées au Pérou. Je pense que c’est la seule fois que nous avons les sommets aussi proches de nous. Nous ne restons pas très longtemps à cause du vent, mais j’aurai vraiment pu y rester des heures à admirer les montagnes et les glaciers. On pouvait même apercevoir des crevasses dans le glacier proche du point de vue.

Nous redescendons pendant 3h jusqu’à notre prochain campement, avec une pause déjeuner improvisé par notre guide qui avait prévu quelque chose au cas où. En descendant, nous avons des vues sur plusieurs lacs de différentes couleurs les unes proches des autres, entourées de falaise. Un paysage complètement différent par rapport à ce que nous avons plus tôt dans la matinée. Le campement est également proche d’une petite rivière assez jolie. Nous nous posons pour le reste de l’après-midi au camping Elefante, situé à environ 4 300 m d’altitude. Si vous avez encore de l’énergie, il est possible d’aller jusqu’au point de vue San Antonio. La vue est très belle, mais elle est similaire à ce que vous aurez le lendemain donc ne vous inquiétez pas, si vous n’avez pas la force, vous ne manquez pas grand chose. C’est parti pour une nuit bien fraîche après un bon dîner préparé par notre guide. Cliquez ici pour visualiser la randonnée du 4e jour.

JOUR 5 : 20 km - 620 m de dénivelé positif - 1 500 m de dénivelé négatif

Du camping Elefante au village Huayllapa en passant par le col de Santa Rosa

Comme d’habitude, nous nous réveillons vers 6h pour préparer nos affaires avant d’aller au petit-déjeuner à 6h30. Nous partons à 7h pour attaquer une montée qui nous amène à un beau point de vue. Le dénivelé est moins dur que les autres jours, mais je me demande si nous commençons à nous habituer ou si elle est réellement moins compliquée haha. Nous arrivons au sommet Santa Rosa vers 9h qui nous offre une vue incroyable sur la cordillère Huayhuash et les lacs. C’est une très belle vue depuis là-haut ! Le bleu clair de ces lacs me fait vraiment penser à ce que j’ai pu voir dans les Rocheuses Canadiennes. Après plusieurs minutes à observer ce magnifique paysage, nous redescendons de l’autre côté du sommet. Cette partie du trek Huayhuash est extrêmement glissante avec de nombreux cailloux, faites très attention à vous. Honnêtement, je suis bien contente qu’on m’ait prêté un bâton, car sinon je serai tombée de nombreuses fois. Le groupe s’attend un peu plus bas, à un autre super beau point de vue où nous pouvons voir un lac vert se déverser sur un autre lac de couleur bleue. Le paysage de cette randonnée au Pérou est vraiment incroyable ! Chaque point de vue est éblouissant. Nous continuons à descendre dans la vallée en s’éloignant un peu de la Cordillère Huayhuash. Nous mangeons proche de la rivière avec une vue sur les montagnes enneigées au loin. C’est tellement paisible !

Nous continuons notre chemin au bord de la rivière, et descendons encore et encore. Les vues sont différentes. Beaucoup de fleurs, très verdoyant, des cascades, des vaches. Pendant le chemin, retournez-vous de temps en temps pour admirer de loin les montagnes au bord de la rivière. Une fois arrivé au village Huayllapa, situé à 3 500 m d’altitude, il y a un petit imprévu. Un match de foot a lieu sur le terrain où nous devions dormir, deux choix s’offrent à nous. Soit nous mettons les tentes beaucoup plus loin du village, soit nous dormons au village dans une auberge mais nous devons payer en plus. Notre guide négocie un peu avec l’hôte pour que nous ayons un bon prix avec douche chaude incluse. A l’unanimité, nous avons pris l’option du lit avec une douche chaude pour 15 PEN*, et surtout dans le village où nous avions besoin de faire quelques courses pour le reste du trek Huayhuash. Un petit confort que nous nous sommes accordé. Si vous voulez consulter le trajet de la randonnée, cliquez ici.

JOUR 6 : 13 km - 1 300 m de dénivelé positif - 200 m de dénivelé négatif

Du village Huayllapa au camping Gashpapampa

Aujourd’hui, nous partons un peu plus tard, vers 7h45. Nous nous sentons reposés après cette nuit dans les lits confortables et surtout au chaud. Nous partons donc pleins d’énergie pour cette journée, enfin c’est ce que je croyais… De mon côté, ce sixième jour fût mentalement dur car c’est un 1 300 m de dénivelé positif que nous faisons en plusieurs heures, je trouve les paysages moins intéressants que les autres jours. La montée m’a paru interminable. Bref, ce n’était pas forcément mon jour… C’est là que je me suis rendue compte que le mental jouait beaucoup sur la difficulté d’un trek. Nous revenons de nouveau proche de la cordillère Huayhuash et apercevons petit à petit les sommets enneigés avec des glaciers accrochés à ces sommets rocheux. Nous mangeons au beau point de vue du jour situé à 4 800 m d’altitude.

Ensuite, nous redescendons au camping Gashpapampa. La descente est assez rapide, environ 45 minutes. Cela nous permet d’avoir une grosse partie de l’après-midi pour nous détendre. Nous entendons d’autres randonneurs dire que le coucher de soleil risque d’être très sympa, proche du camping. Nous y allons pour admirer les belles couleurs du coucher de soleil sur les montagnes, et surtout dans le ciel. Le coucher de soleil m’a réconforté dans la difficulté de cette journée. Une belle façon de finir la journée avant d’aller dîner et de se coucher pour une nuit bien fraîche. Cliquez ici pour visualiser le trajet du sixième jour du trek Huayhuash.

JOUR 7 : 10 km - 550 m de dénivelé positif - 800 m de dénivelé négatif

Du camping Gashpapampa au camping Jahuacocha en passant par le col Yaucha

Pour cette journée, le guide nous propose de partir plus tôt pour éviter d’avoir du monde avec nous lorsque nous arriverons au point de vue. Nous sommes tous d’accords pour cette proposition et nous réussissons à partir vers 6h30. La montée est beaucoup moins dure, la seule chose c’est que nous sommes tout le temps dans l’ombre donc il fait plus froid que les autres jours. Nous arrivons au col Yaucha qui a un très beau point de vue sur les montagnes. Mais le guide nous amène un peu plus loin sur la gauche, et au bout d’une quinzaine de minutes, wow ! Un des plus beaux points de vue du trek Huayhuash. Il fait définitivement parti de mon top 3 ! Nous sommes face à plusieurs sommets enneigés de la Cordillère Huayhuash ! C’est juste impressionnant de voir ces immenses montagnes face à nous. Je n’ai vraiment pas les mots. En plus, nous sommes arrivés à temps pour avoir une belle météo, car les nuages arrivent petit à petit pour cacher les sommets. La vue est époustouflante ! Après un bon moment à profiter de cette vue, nous continuons notre chemin sur une crête. Ayant le vertige, parfois c’était un peu dur, mais c’était sur des passages très courts. Nous arrivons à un autre point de vue, Puka Puka, qui donne sur le lac bleu Jahuacocha et le lac turquoise Solteracocha avec des énormes cascades, et nous pouvons apercevoir le camping d’en haut. La vue est également super belle depuis cet endroit ! Nous entamons la descente pendant 1h30 / 2h jusqu’au camping Jahuacocha. La descente est assez raide, un moment où j’ai regretté de ne pas avoir pris de baton avec moi. Mais les points de vue sont extraordinaires depuis le sentier !

Nous arrivons à temps pour le déjeuner. Des personnes vendent des boissons alcoolisés et non alcoolisées si vous le souhaitez. C’est également à ce camping qu’ils vérifient que nous avons toujours notre ticket du premier jour. L’après-midi, une partie du groupe part pêcher de la truite, mais sans trop de succès. Nous partons ensuite voir la Laguna Solteracocha de plus près. Nous mettons environ 1h de marche pour arriver à un point de vue qui donne sur la lagune. Encore un très beau point de vue pour clôturer cette randonnée au Pérou. Nous sommes proches de ces montagnes enneigées et nous pouvons apercevoir ces immenses cascades ! Il y a parfois des morceaux du glacier qui tombent devant nos yeux. C’est un spectacle naturel vraiment impressionnant ! Nous revenons tranquillement au camping pour dîner. Cliquez ici pour consulter la carte de la journée.

JOUR 8 : 15 km - 250 m de dénivelé positif - 800 m de dénivelé négatif

Du camping Jahuacocha au village Llamac pour un retour sur Huaraz

Réveil à 5h30 pour un départ à 6h30 pour cette dernière journée du trek Huayhuash. Une journée plutôt simple et courte par rapport aux autres. Le chemin est assez large, au bord d’une falaise pour la plupart du temps, et reste plat, sauf la dernière partie. Nous nous éloignons petit à petit de la Cordillère Huayhuash jusqu’à ne plus l’apercevoir. Nous faisons un dernier au revoir avant de continuer notre chemin, avec des paysages magnifiques dans nos mémoires. Après 4h de marche, nous arrivons jusqu’au village Llamac. Nous déjeunons un bon repas chez la mère du propriétaire de l’agence avant de repartir sur Huaraz vers 16h / 17h. Le chauffeur nous dépose près de nos hébergements respectifs, ce qui met fin à notre beau voyage. Cliquez ici pour voir la trajectoire de cette dernière journée.

CONCLUSION DU TREK HUAYHUASH DE 8 JOURS AVEC UNE AGENCE

Le trek Huayhuash a pour réputation d’être une des plus belles randonnées au Pérou, et je confirme ! Un trek magnifique qui offre des points de vue incroyables tous les jours ! La Cordillère Huayhuash est à couper le souffle ! Même les levers et couchers de soleil dans plusieurs campings sont beaux ! Les mots sont insuffisants pour expliquer à quel point le trek est extraordinaire. C’est un trek qui reste difficile à cause des dénivelés que nous parcourons tous les jours, mais aussi avec l’altitude, tout comme le trek Ausangate. N’oubliez pas de prévoir des jours d’acclimatation à Huaraz avant de vous lancer dans ce trek. L’équipement que vous prenez est aussi très important pour que vous soyez à l’aise sur le trek chaque jour.

L’agence Huayhuash Adventures fût très bien ! Notre guide Jesus parlait bien anglais et espagnol, un bon cuisinier également. Il a vraiment fait attention à nous et donnait de très bons conseils lorsque l’un de nous ne se sentait pas bien. Il rythmait le chemin selon le groupe et s’adaptait bien. Il a une bonne connaissance de la région et nous avons beaucoup parlé sur divers sujets. L’équipement fourni par l’agence est également de bonne qualité. Et honnêtement la différence de prix entre le faire en autonomie vs avec une agence n’est pas très grande. Pour le confort que cela apporte en plus tout comme le faite de ne pas devoir installer le campement, faire à manger, et surtout de porter tout le poids de nos sacs, sans compter l’expertise du guide. J’ai trouvé que ça valait vraiment la peine.

Prix de l’excursion avec guide, mules, équipement, nourritures, snacks : 1 300 PEN*
Prix des entrées pour faire le trek Huayhuash : 280 PEN*

OÙ DORMIR A HUARAZ ?

HOSTEL CLIMBING POINT
Av. Progreso 307A
Nicrupampa, Huaraz, Pérou
Prix : 15 PEN* / nuit / personne dans un dortoir mixte de 6 lits et petit-déjeuner inclus.
Cliquez ici pour réserver une nuit.

Une auberge avec un bon rapport qualité / prix. Un petit peu loin du centre, mais une bonne ambiance. La cuisine est correcte pour le nombre de personnes qu’il y a, ainsi que le nombre de salle de bain. Beaucoup de randonneurs expérimentés vont et viennent à cet endroit ce qui donne une autre ambiance que les auberges de jeunesse de backpackers.

LA CARTE PRATIQUE DU TREK HUAYHUASH

Je n’arrive malheureusement pas à afficher notre parcours sur Google Maps car les points ne sont pas assez précis. Mais pour avoir le détail des sentiers parcourus, je vous invite à télécharger les sentiers de chaque jour que j’ai mis à disposition dans cet article.

COMBIEN DE JOURS FAUT-IL POUR FAIRE LE TREK HUAYHUASH ?

Pour faire le trek Huayhuash, je vous recommande celui de 8 jours, surtout si vous n’avez pas l’habitude des randonnées. Le rythme est bon car vous pouvez vous reposer pendant l’après-midi. Celui de 10 jours est bien aussi car il permet d’avoir 2 jours un peu plus tranquilles pendant la randonnée. Mais le parcours reste quasiment le même, la seule différence est l’accès à des sources d’eau chaude. Je ne recommanderai pas forcément de prendre des excursions en dessous de 8 jours, car ils ne font pas tout le tour de la Cordillère Huayhuash. Et c’est dommage car chaque jour a eu son lot de paysage magnifique et différent !

QUAND FAIRE LE TREK HUAYHUASH ?

La meilleure période pour faire le trek dans la Cordillère Huayhuash est un peu toute l’année en réalité. Les températures sont constantes et les jours de pluie sont très faibles chaque mois. Si vous voulez mettre toutes vos chances de vos côtés et avoir le moins de pluie possible, alors la meilleure période pour cela sera de mai à août.

Table Example
JANVIER Quelques jours de pluie qui peut rendre le sentier mouillé et donc un peu plus difficile. Par temps ensoleillé, les températures sont agréables en journée.
FÉVRIER Comme janvier, les précipitations peuvent être à prévoir. Par contre, les températures sont un peu plus fraîches.
MARS Les jours de pluie diminuent et les températures remontent de quelques degrés.
AVRIL Très peu de jours de pluie et les températures continuent d’augmenter.
MAI La saison sèche commence et les jours de pluie sont très rares. Les températures en matinée sont un peu plus chaudes.
JUIN Quasi pas de jours de pluie. Les jours ensoleillés sont agréables mais les matinées et soirées sont très fraîches.
JUILLET Tout comme juin, presque pas de jours de pluie et les températures sont identiques.
AOÛT Presque pas de pluie pour le mois d’août, et les températures peuvent être encore plus fraîches.
SEPTEMBRE Un petit peu plus de jours de pluie mais globalement ça reste faible. Les températures raugmentent de nouveau
OCTOBRE Tout comme le mois de septembre, quelques jours de pluie, et des températures agréables.
NOVEMBRE Similaire au mois d’octobre avec des températures plus fraîches.
DÉCEMBRE Plus de jours de pluie avec des températures identiques à novembre.

QUEL BUDGET PRÉVOIR POUR FAIRE LE TREK HUAYHUASH ?

Le budget détaillé ci-dessous correspond à un budget backpackers en faisant le trek avec une agence.

  • Logements : Prévoyez une nuit avant et une nuit après. Je vous conseillerai même de prendre une nuit supplémentaire après la randonnée pour vous reposer, mais c’est selon votre rythme. Une nuit en auberge pas cher à Huaraz est d’environ 20 PEN*.
  • Nourritures : Le premier petit-déjeuner est à vos frais, ainsi que le dernier dîner quand vous rentrez à Huaraz. Le reste, tout est inclus. Prévoyez environ 50 PEN*, un peu plus si vous vous faîtes plaisir quand vous rentrez de la randonnée.
  • Transports : Ils viennent vous chercher et vous déposent à votre hébergement. Pas besoin de prévoir cette dépense.
  • Activités : L’excursion avec tout inclus comme indiqué dans l’article coûte 1 300 PEN*. Prévoyez 280 PEN* en plus pour payer les entrées dans les communautés pour faire le trek Huayhuash.
  • Divers : Pendant le trek Huayhuash, il est possible d’acheter des boissons à certains endroits, et au milieu de pouvoir faire un plein sur ce qu’il vous manque (papier toilette, nourriture, autres). Prévoyez 50 PEN* pour des dépenses diverses.

Pour faire le trek Huayhuash, prévoyez un budget de 1 750 PEN* environ.

MES CONSEILS POUR FAIRE LE TREK HUAYHUASH

  • Si vous voyagez seul(e) et n’avez pas l’habitude de faire des randonnées, ou de l’altitude, je vous conseille vraiment de partir avec une agence. La randonnée est difficile et il est plus sécuritaire d’y aller avec des personnes qui ont l’habitude.
  • Prenez des bâtons de randonnée. Ils en louent dans certaines boutiques. Comme je l’ai mentionné dans l’article, certains passages sont très glissants.
  • Contactez l’agence quelques jours avant pour vous organiser. Il n’y a pas des départs tous les jours.

*Les prix affichés datent de juillet 2023.

You may also like

Laissez un Commentaire